infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

jeudi 10 mai 2018

LE FOEHNTON.Episode 7. CYNISME OU CYNISME?

Surtout porter une casquette adaptée à la couleur de la veste !
De la plaquette CCLA, voyons l'affirmation : (Page 3 Col.1 §2)
extrait plaquette CCLA
L'incohérence et le ridicule portés haut...

En 2013-2014, où était l'indignation des élus de la CCLA lorsque le lac subissait les outrages et les saccages du milieu aquatique, des rivages sauvages, des plages naturelles, du patrimoine archéologique, du paysage ?

Aujourd'hui, alors qu'il s'agit de réparer, de remettre en état le site dégradé, conformément à SA propre politique environnementale et aux objectifs de SA Réserve Naturelle, afin de mettre un coup d'arrêt aux inconséquences de prédations abusives, la CCLA réclame le... laisser faire.
Ainsi, le lent grignotage pourrait-il continuer ?

Alors, qui défend quoi ? Heureusement, la Justice travaille. 

1 commentaire:

  1. Tantôt fielleux, tantôt mielleux, mais toujours Tartuffe, "nôtre" drôle de paroissien nous ressert la Messe, déjà dite!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.