infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

mardi 8 mai 2018

LE FOEHNTON.Episode 6. PLOUF !

La mariée était pourtant si belle... 
De la plaquette CCLA, voyons l'affirmation : (Page 2 Col.2 § 5-6)
extrait brochure CCLA
Sur la réussite sportive, les afficionados étaient ravis ! Heureusement ! car avec la débauche des moyens alloués, louper l'organisation aurait manifesté d'une très inquiétante incompétence. 

L'expression "respectueuse de l'environnement" utilisée. Permettez-nous de rire. 

La une commentée du rapport 
On en vient aux retombées socio-économiques... :
  • Les fonds publics dépensés : coût 9 Millions € hors salaires non révélés (!?!). 
  • Les retombées économiques évoquées : 11 Millions € de chiffres d'affaires estimés, générés sur les 2 départements (Savoie/Haute Savoie). 
  • En CCLA, le commerce n'a pas été le bénéficiaire des retombées du mondial, car seulement 6300 séjournants estimés pour un Chiffre d'affaires d'environ 400 000€ sur le bassin du lac, sur la période (base moyenne dépense/jour). Pas mieux que le tourisme du lac ou peut-être moins bien ?
  • La reconnaissance internationale ? Depuis 2015, au lac, pas d'Américains ou Chinois plus qu'avant... On savait cette annonce trompeuse car les mêmes promesses de notoriété mondiale avaient été utilisées en 1997... sans que la queue d'un début de développement ultérieur de touristes internationaux ne soit constatés, à part la croissance... des égos auto-persuadés.
  • Perdues... 20 000 entrées de plages payantes au lac d'Aiguebelette en 2015 (avec leurs accompagnants et enfants) pour cause de fermeture de certaines plages et d'évitement volontaire de la destination. Pourtant, en 2015, les plages de Savoie/Hte Savoie ont vu une hausse de leur fréquentation. Traduction : Tourisme économique perdu à Aiguebelette.
  • Le désordre sociétal :  Là, c'est carton plein apporté par le Conseil Départemental au Pays du lac d'Aiguebelette. 💔
  • Les dégâts environnementaux : durables et incommensurables. Réparation indispensable !
  • Les désaffections des constructions d'aviron des années 80 : Laisser pourrir les bâtiments plutôt que les rénover et d'optimiser leur fonction = gâchis des investissements, dégradations du paysage, encouragement au squatt, mépris de la qualité environnementale et paysagère du site d'Aiguebelette...
  • La fête populaire de 2015 : 10 millions € pour une animation de 35000 spectateurs ??!!... Remarque comparative : Le festival Musilac d'Aix les bains, avec le tiers de ce budget fait le double d'entrées (même pas gratuites), booste sa propre économie locale et ne saccage pas son lac...
On s'arrête là, le bilan pour Aiguebelette est honteux.
Dire que certains élus CCLA s'en enorgueillissent ! Le bal des égos ?

5 commentaires:

  1. Petite précision: le "manque à gagner" des plages réquisitionnées a été remboursé par le Département c.a.d. plusieurs dizaines de milliers d'euros à la charge des contribuables pour des plages leur appartenant et auxquelles ils n'ont pas eu accès. Remerciements et pas de Messe à Denis le Compétent,cynique menteur.

    RépondreSupprimer
  2. Compensation du manque à gagner pour la municipalité de Novalaise, oui, mais pas de compensation pour le chiffre d'affaires qui aurait été généré dans les commerces du lac. Le public du Mondial a consommé sur place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je l'ai vécu, quelle misère pour les snacks et autres petits bistrots des alentours qui n'ont pas pu en profiter... C'est sûr que les estivants qui viennent à la plage vont tous manger au restaurant après, c'est bien connu...

      Supprimer
    2. Bien vu...haha..!!

      Supprimer
  3. PLOUF(Guillermard) et FLOP(Gaymard) sont dans un bateau et... l'aviron tombe à l'eau!

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.