infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

samedi 5 mai 2018

LE FOEHNTON.Episode 5. RÈGLEMENT MOUVANT

Et la marmotte met le chocolat dans le papier d'alu...!
De la plaquette CCLA, voyons l'affirmation : (Page 2 Col.2 § 5-5)
extrait brochure CCLA
Si aujourd'hui, les limites existent pour 2 compétitions par an sur le nouveau bassin Ouest, il serait bien naïf de croire que cela est arrivé par la volonté gracieuse des élus.

La zone touristique d'arrivée Ouest câblée
Le combat fut âpre et difficile pour conquérir ce maximum... Le collectif des défenseurs du lac et des usages a lutté fort pour obtenir ces engagements. Par la pression incessante, par la négociation et l'argumentation, et aussi grâce à l'appui des élus Régionaux d'avant 2015.  Faire inscrire dans le règlement de la RNR (Réserve) cette limite des 2 compétitions (jusqu'à 27 jours de bassin monté) a débranché la menace d'une centaine de jours en plus (soit entre 3 et 4 mois).
Mais attention ! Il ne reste plus que 7 ans de règlement de cette protection par la Réserve Naturelle Régional. Quid de l'après ???

Car, gardons grande lucidité !
Tous les règlements peuvent se changer sur commande ou pour satisfaire un pouvoir, tel le règlement du lac ou de la RNR, pour y modifier le contenu, à façon.
Comme la CCLA l'écrit elle-même, elle l'a "actualisé" en 2016, notamment pour l'adapter aux nouvelles contraintes déterminées par et pour l'aviron.
Elle peut donc le refaire encore, et encore, et encore...

On a bien observé, déjà, que les élus CCLA ne savent pas bien résister aux injonctions du Conseil Départemental, celui-là même qui est patron de l'aviron au lac d'Aiguebelette.
L'aviron demande, le Conseil Départemental conforte et la CCLA exécute... C'est ça la réalité. 
Demain, tout peut recommencer, en pire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont autorisés. Ils sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs. Tout propos considéré diffamatoire, insultant ou irrespectueux sera soumis à la modération du collectif et pourra être retiré.
Les publications doivent être en rapport avec le sujet défendu par le collectif et ne pas porter de jugements de valeur sur des personnes.
Pour signer votre message, en dessous de la boîte de saisie, un menu déroulant permet de choisir votre profil. Si vous n'avez pas déjà un profil listé, choisissez Nom/Url et inscrivez votre prénom/nom sans mettre d'URL. Merci.