infos

Ce collectif réunit les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron de 2015.
Pourquoi faire un don ? Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

mardi 6 juin 2017

AAPPMA toute !! un 11 juin festif

Ce prochain dimanche, après vos obligations électorales, vous pourrez vous distraire, déguster les douceurs et apprécier les animations de l'AAPPMA Aiguebelette.
Il va faire beau et le lieu est magnifique pour les activités de plein air avec vos enfants. Profitez !


lundi 15 mai 2017

LAC NATUREL ? NON...TERRAIN DE BOULES !


2 compétitions aviron espacées de 15 jours... donc, bassin Ouest pour 1 mois en travers du lac.

Attention : Rectificatif de ce 16 mai...les 2 compétitions ont été espacées d'1 semaine et non de 15 jours. Le bassin est démonté depuis hier ... en 24h !! Donc faire plus court est possible.

baignade en mai ! ça existe.
Lac naturel, un peu "miné"

jeudi 27 avril 2017

SACCAGE ET RATAGE ?

Toujours là ! En sourdine, car l'action patiente dans les antichambres de la justice. Cependant, nous maintenons la veille permanente et les informations locales.

Et bien voilà comment les passe-droits que se sont accordés le Département et les autres administrations pour créer les constructions du bassin d'aviron Ouest, font des émules.

Pour la 3ème fois depuis 2015, des particuliers suivant le "bon exemple" des Collectivités, s'octroient d'office des dérogations aux règles communes. Coupant des arbres sur les berges protégées, esquintant des roselières, empierrant, de-ci, ou bétonnant, de-là, les rivages.... Le tout sans autorisations légales et sans vergogne.
L'exemple donné par les collectivités a créé une forme d'impunité qu'espèrent, par équivalence, les riverains. Logique ?


2 cas ont été vus à Aiguebelette-le-lac sur des rivages sauvages et zones biotope, et 1 cas à St Alban de Montbel en pleine zone biotope.

Est-il besoin de rappeler les contraventions réalisées dès 2013 pour l'aviron, sans entraves autres que celles que nous avons portées.  Malheureusement, elles en sont les regrettables précédents.

La CCLA est gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale du Lac d'Aiguebelette depuis 2015. En conséquence, son rôle se trouve encore sur-renforcé pour porter les faits de dégradation du patrimoine protégé devant les juridictions compétentes. Lors, les élus CCLA n'ont pas empêché les constructions 2015 d'aviron encourageant même tous les dérapages du Département.

Cette fois encore, la gardienne CCLA entretient quelques flous sur les poursuites qu'elle devrait avoir engagées. Sont-elles actées...ou non ? Les réparations vont-elles avoir droit de cité ? Aucune information ne filtre auprès de la population. La volonté de défendre le droit de la nature serait-elle toujours un peu faiblarde quand il s'agit de passer à l'action ?... Est-ce "Open bar" ?

Aiguebelette artificialisation berge
Aiguebelette coupe rase végétale et arbres

St Alban - artificialisation berge

mardi 28 mars 2017

POÉSIE LOCALE

Le collectif SOS LAC D'AIGUEBELETTE est une référence qui se dit, et se déclame même.

Lors de l'assemblée générale de la Fapla, ce dernier samedi, nous avons eu la surprise d'entendre un "appel" délivré par son auteur, inspiré par le lac, et qui se définit lui-même comme :
"un de ses veilleurs, amoureux de ses belles petites eaux depuis un demi siècle."
Nous relayons ses mots.

Ô LAC !

Sur l'océan des retours sur investissement

L'argent toujours pousse vers les rivages de la croissance infinie

Mais dans notre cuvette finie,

Nous pouvons convaincre défenseurs masqués, élus et investisseurs immobiliers

De protéger de la contamination routière et agricole tes eaux turquoises si jolies,

De suspendre le mitage

des verts paysages de ton bassin versant,

et stopper le bétonnage

de tes bords par tes bords répétés.

Que l'astre au front d'argent qui blanchit tes flots de ses molles clartés

voit ses vrais défenseurEs, tels SOS lac, se lever par milliers.

-->

mercredi 4 janvier 2017

Les voeux de SOS LAC D'AIGUEBELETTE

A nouvelle année, nouveaux voeux !

2017 au delà des manifs...


Quoi ??? 2016 aurait été une année où rien ne s'est passé pour notre collectif ?

Bien au contraire !
  1. Les discussions avec le Département et la ComCom (CCLA) ont posé des bases de projet pour un avenir plus adapté au Lac d'Aiguebelette et aux autres usages. Elles sont en cours de réflexion dans les services administratifs de l'état. Certes, ils prennent leur temps !
  2. En avril dernier, nous avons gagné en Cour d'appel de Lyon, les procès intentés en 2013. Le tribunal a ainsi confirmé, une nouvelle fois, que nos recours sont justifiés puisque les installations avaient été permises à la construction en fournissant des éléments d'informations incomplètes et faussées.
Evidemment, aujourd'hui, les manifs ne sont plus d'actualité.
Mais ne croyez pas que notre action soit terminée. Elle continue.


Car, en 2015 : Nouveaux recours !!!
Posés au Tribunal Administratif de Grenoble pour faire tomber les "contrefaits" (permis de travaux obtenus des maires de Novalaise et Aiguebelette-le-lac ainsi que les autorisations délivrées par le Département et la Préfecture) destinés à opérer, par force, une régularisation administrative, artificiellement et postérieurement aux aménagements.

Qu'en attendons-nous ?
Le tribunal de Grenoble pourrait statuer dès 2017.

Si tous les arrêtés se trouvaient invalidés pour la 2ème fois, la tour, la cabane d'aligneur, les pontons, etc, se verraient donc confirmés en illégalité. Pour le moins, ce serait légitime.
Pour les points les plus graves observés (destructions des herbiers non autorisés, destruction des frayères naturelles non autorisées, destruction des espaces boisés sans autorisation, dégradation des palafittes malgré les engagements de préservation, travaux de forage prohibés dans les périmètres de protection des captages d'eau, constructions dans les zones protégées par la loi montagne, etc...), nous souhaitons que le Tribunal les examine en détail afin qu'il prononce, à la suite de chaque illégalité reconnue, leur démantèlement et la remise en état du précieux patrimoine du lac.


Nous espérons qu'au moins une partie des édifices les plus dégradants et préjudiciables pour le site, laissera place nette.

Cela écarterait durablement, et peut-être définitivement, les risques récurrents créés par ce nouveau bassin : problèmes de sécurité, entraves aux autres usages et leur circulation sur l'eau, dégradation du patrimoine archéologique, dégradation épisodique des herbiers protégés, tentatives futures de constructions en lieux interdits, égarement obstiné des élus locaux, etc...

Faut-il rester mobilisés ?
Oui ! Car nous avons besoin de votre force. C'est votre soutien, continu et maintes fois démontré, qui nous a permis de trouver les moyens et l'énergie d'être dressés et fiers de vous représenter depuis 4 années. 

Alors pour ça, cette nouvelle année qui démarre nous donne l'occasion de vous saluer et de vous remercier, une nouvelle fois.

Gardez-nous votre confiance car SOS LAC D'AIGUEBELETTE poursuit encore les objectifs sur lesquels elle s'est engagée auprès de vous dès 2012.


2017 verra certainement un nouveau volet se dessiner. Avec vous et pour le lac, nous serons là.

BONNE ANNÉE à tous !!!