infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais notre but se poursuit.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

mardi 12 janvier 2016

ZONE HUMIDE, TOUTE !!!

Les "discussions" continuent !!
Lundi 18 janvier est le prochain rendez-vous d'échange avec les services du Département et de la CCLA, afin de déterminer quels sont les points à "étudier" pour une restauration des fonctionnalités du bassin d'aviron Est.
En effet, notre collectif demande un retour au bassin historique depuis plus de 3 ans. Ceci résoudrait durablement les problèmes de dégradation des herbiers, du patrimoine palafittique, des roselières, de la gêne générée par la transversalité du bassin "Ouest" pour tous les autres usagers et réduirait les dangers que les avirons et les services de sécurité ont à gérer sur ce nouveau tracé perturbant.

Afin d'être réalistes et pragmatiques, rien n'étant plus parlant qu'une proposition concrète, nous avons sondé les eaux, sillonné le chemin du Gua, approché les côtes et les roselières. Nos propositions sont donc adaptées et techniquement réalisables.

SORTIR définitivement 5 TOURETS du marais pour qu'ils soient ancrés sur un ponton amovible immobilisé et mis en place lors des compétitions. 
Aujourd'hui seuls 3 tourets ont été retirés de cette zone. L'intérêt écologique en serait donc grandement amélioré car il permettrait la libération maximale du marais et des roselières.

Ainsi, les 10 lignes d'eau nécessaires aux compétitions seraient réutilisables. Les 6 autres tourets terrestres sont gérables par le lac. Tous les corps-morts du bassin sont encore en place et ses autres équipements opérationnels.
Base carte du bassin partiel actuel communiquée par le Dpt.
Il ne restera plus qu'à imaginer la zone d'accueil sécurisée du public. Nous avons déjà évoqué des solutions. Nous y reviendrons lorsque les projets potentiels seront posés. A suivre...