infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

lundi 30 mars 2015

ENQUÊTE PUBLIQUE, LE RETOUR !

Le Conseil Général de Savoie (! Conseil Départemental maintenant) retourne à ses crayons. 

L'enquête publique de 2013 précédant les constructions du nouveau bassin d'aviron a été mal faite. Elle avait oublié des points importants, désinformé sur la véracité des faits, et donc fait croire à la maîtrise totale du projet, ce qui n'était pas réel.  Les élus, comme le public, ont été trompés dès les demandes d'approbation. 

24 Juin 2014 : Le Tribunal a tout sanctionné par l'invalidation et l'annulation de toutes les autorisations d'aménagements tout en ménageant une possibilité de régularisation. 

13 Avril 2015 : C'est donc une nouvelle enquête publique, différenciée, qui va présenter autrement le projet de construction du nouveau bassin d'aviron pour lancer ensuite les "régularisations" administratives destinées à rendre légal le dispositif.

CHERCHEZ L'ERREUR !!!

espace naturel détruit à Aiguebelette
Régulariser l'irrégularisable en proposant des "compensations", des modifications, voire plus encore.... C'est la mission que se donnent les concepteurs du dispositif instrumenté pour l'aviron.
Même en proposant une étude des impacts reformulée et complétée, il reste cependant clair, maintenant, que les réalisations ne pourront jamais compenser les préjudices multiples qui ont été, qui sont, et qui seront infligés durablement au lac d'Aiguebelette. 

A ce propos, afin d'aider à bien comprendre les processus que veut pérenniser l'état, nous vous proposons de lire l'article du journal REPORTERRE expliquant très simplement ce qu'est le mécanisme des "compensations". 
Mécanisme qui instituerait dans la future loi dite de Biodiversité l'autorisation de détruire les espaces naturels précieux.  VOIR ICI

Alors, bientôt l'enquête, CHERCHEZ L'ERREUR !!!

vendredi 27 mars 2015

L'ÉCLAIRCIE ?

Cette semaine vient d'arriver une nouvelle bien nouvelle. 

En effet, le Collectif SOS LAC D'AIGUEBELETTE est accepté pour une rencontre avec le Conseil Général et la CCLA (ComCom) et cela nous est annoncé par une lettre signée d'Hervé Gaymard. VOIR ICI *

Il aura fallu 2 ans 1/2 de sollicitations diverses, de courriers, de pétition, etc... et de procès gagnés, pour que notre collectif soit pris en considération...
 "Mieux vaut tard que jamais" dit-on.


Comme le précise le courrier, bientôt l'assemblée des futurs élus départementaux sera aux commandes, notamment, des installations d'aviron et du développement de ses compétitions à Aiguebelette. Sa nouvelle représentation nous recevra donc le 8 avril après confirmation. 

Plus globalement, nous espérons que les responsables auront à coeur d'agir pour la préservation du lac et de l'équilibre des usages, dans le contexte de Réserve Naturelle Régionale, fraîchement née. 
L'environnement, identifié comme prioritaire au Lac d'Aiguebelette, a plutôt été malmené voire "oublié", ces dernières années. Voir notre dernière brochure 
Nous sommes convaincus que réparation est toujours possible.

(*) Remarque à toute fin utile... Mme Schwartz, coordinatrice et permanente de l'association n'est pas présidente. Le directoire rassemblant 19 personnes fonctionne de manière collégiale sans bureau et sans présidence. Ceci est parfaitement légal mais semble difficile à être compris malgré nos multiples éclaircissements sur ce point. 

samedi 21 mars 2015

PROTECTIONS ? OUI, MAIS.....

N'avions nous pas annoncé que le fait de créer des précédents allait faire exemple pour voir naître d'autres dégradations du lac ?

La cabane d'aligneur est un de ces "précédents", justement. Elle a créé une trouée artificialisée là où elle n'aurait jamais dû exister.  Le littoral n'a pas été respecté, par transgression de ses réglementations de protection ; notamment, la loi Montagne et le PLU de la commune d'Aiguebelette-le-lac.
Aujourd'hui, nous constatons... que nous avions raison, une fois de plus. La porte a été ouverte, il ne restait plus qu'à entrer...

Quelle est cette "nouveauté" sur un terrain privé ? Autorisée aussi ? Non autorisée ? Qui est responsable ?
En tout cas aucun affichage en mairie n'existe pour ces travaux d'empierrement et d'enrochement en berge...
Inquiétant, non ?

lundi 16 mars 2015

RENCONTRES & ÉCHANGES : SOIRÉE RÉUSSIE

Plus de 200 personnes avaient fait le déplacement pour rencontrer notre Collectif ce Samedi 14 à la Salle polyvalente de Novalaise. 
Accueillant quelques élus du territoire, et d'autres en campagne, on y a remarqué, également, la présence de sportifs et de responsables du monde de l'aviron avec lesquels un échange constructif a pu naître.
La présentation permettait au public de mieux comprendre les fondements des griefs qui motivent les recours juridiques et le rejet du nouveau bassin d'aviron à Aiguebelette.
Notre directoire avec les représentants de ses grandes associations partenaires a répondu aux nombreuses questions qui ont émaillées la soirée.
Notre avons reçu tous les commentaires avec grand intérêt et ils resteront des points que nous saurons mettre dans nos réflexions.
Nous espérons, également, que nos interlocuteurs auront emporté avec eux la vision éclairée du combat légitime que nous menons pour le lac. 

Retrouvez les séquences de la réunion en revoyant notre diaporama. VOIR

vendredi 13 mars 2015

à NOVALAISE, POUR COMPRENDRE

SAMEDI en fin d'après-midi, on dit, on explique, on montre :

17:30 à NOVALAISE, salle polyvalente, samedi 14 mars. 

Le COLLECTIF SOS LAC D'AIGUEBELETTE réunit ses acteurs et vous dira l'actualité de son action et son ambition pour le lac.

dimanche 8 mars 2015

QUELQUES RÉSERVES SUR LA RÉSERVE

périmètre RNR - Cliquez
La Réserve Naturelle Régionale du lac d'Aiguebelette a été instaurée vendredi par le vote des Conseillers de l'assemblée Régionale.
Le lac a donc officiellement, et dorénavant, une nouvelle protection environnementale dans le périmètre de cette RNR. L'intégralité des eaux et îles du lac y est notamment inclus.


Nous précisons que notre position est favorable à la mise en place de cette RNR, sous conditions du respect futur de son contrat et avec quelques réserves bien légitimes.
Précision : Nous continuons à exiger le démantèlement du nouveau bassin d'aviron inadapté aux autres usages, au patrimoine, à la nature, à l'intérêt économique local et générateur de discorde...

Car pour ce qui préoccupe notre Collectif, les grandes compétitions d'aviron sont incompatibles avec la stratégie et la raison d'être d'une RNR. 
La modestie des activités sportives est de rigueur pour ce lac naturel, petit et précieux à d'autres titres.
Outre son propre règlement, la RNR sera censée garantir le respect de points importants du "règlement des usages du lac", concernant, notamment, les règles d'utilisation du nouveau bassin et de la circulation de l'aviron.
Jusqu'à présent, les dérogations ont aussi permis très facilement d'y offrir des élargissements supplémentaires au fil des demandes. Telle celle qui vient d'être accordée pour porter à 18 jours les compétitions d'aviron pour l'année 2015 au lieu des 13 jours réglementaires (voir notre info). On vous dira que c'est exceptionnel pour le Mondial 2015.... Mais que seront les autres "bonnes" raisons futures ?
Il est fort à parier que l'utilisation limitée des moteurs thermiques aura droit, bientôt, à sa permission dérogatoire. L'an dernier l'a déjà vu être accordée sans retenue.


Est-ce un mode de fonctionnement qui est et sera accepté par la RNR ? 
Elle subit de fait, déjà pour 2015, une dérogation qui bouscule ses propres engagements.

La RNR sera-t'elle une garantie de plus grande fermeté face aux demandes de dérogations ou à la mise devant fait accompli de l'activité aviron ?