infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

dimanche 28 septembre 2014

PATIENTE CONQUÊTE DE L'OUEST

Les masques tombent : Le Conseil Communautaire a voté ce jeudi 25 septembre la vente au CG73 de la propriété "Boîte à Musiques" en face de la plage de Bon Vent. Ce lieu, sous compromis de vente en 2011 et prêt à réouvrir en commerce de restaurant, avait fait l'objet d'une préemption par la CCLA en janvier 2012 en vue d'être, à l'époque, rétrocédé immédiatement pour le développement des projets pour l'aviron.


Cela nous amène à revenir sur l'affirmation rabâchée inlassablement par les promoteurs des aménagements, selon laquelle "Il n'est pas question d'accroître l'emprise de l'aviron sur le Lac" ou, autre formulation, "La place de l'aviron au lac d'Aiguebelette n'évoluera pas et sera la même demain qu'hier"....
En réalité :  Après l'aménagement d'un 2ème bassin en travers du lac, la construction de nouveaux pontons, la transformation (saccage?) et récupération de deux plages afin de les rendre "compatibles" avec les compétitions dont l'une équipée d'une tour monumentale, la dégradation d'une zone naturelle protégée, précédemment vierge, pour édification et enrochement d'une 2ème cabane d'aligneur, l'installation d'un champ de bouées élargi, l'extension du périmètre dédié à ce sport, voilà maintenant l'acquisition de terrain et bâtiment nouveaux dans le quartier dévolu à l'aviron qui s'étend de plus en plus largement sur toute la rive Ouest de Novalaise.

Pourtant, en renonçant à cette acquisition (dont la véritable destination n'a toujours pas été expliquée), le CG aurait pu avoir l'occasion de nous montrer sa volonté de ne pas poursuivre la politique d'expansion de l'aviron au lac d'Aiguebelette. Preuve du contraire en est faite maintenant, comme celle qui montre que les élus locaux ne savent lui poser aucun rempart !
Le Collectif constate qu'il avait hélas raison depuis le début, en annonçant que le Mondial 2015 sert de prétexte à la création au lac d'Aiguebelette d'une base nautique d'aviron toujours extensible et cannibale des espaces des autres usages.

Cette dernière acquisition démontre que ce grand projet n'est aucunement abandonné.

jeudi 25 septembre 2014

INVITATION AU NETTOYAGE D'AUTOMNE CE SAMEDI

La mobilisation annuelle est lancée. Tous les bras sont utiles et les associations s'impliquent régulièrement.
Malheureusement, chaque année des tonnes de détritus et matériels de tous genres sont récoltés dans le lac, les ornières, les talus, les roselières, etc... Cette matinée est nécessaire, tout comme le ramassage personnel que chacun peut faire tout au long de l'année. 

Nous relayons l'information émise par la CCLA. 

Samedi 27 septembre : Matinée de nettoyage des rives du lac d'Aiguebelette


La FAPLA, l’association de pêche (AAPPMA), et Communauté de communes du lac d’Aiguebelette, organisent conjointement, en partenariat avec le club de plongée Aquabulles des Abrets, l’aviron Club du Lac d’Aiguebelette, une matinée de nettoyage des berges du lac d’Aiguebelette.


Si vous souhaitez participer à cette matinée, venez avec vos gants anti-coupures (de bricolage ou de jardinage), de bonnes chaussures ( Bottes ou chaussures de marche, avec des semelles crantées), éventuellement avec cordes et baudriers, un plat à partager et votre bonne humeur.
Les enfants devront impérativement être accompagnés d’adultes.

Nous donnons rendez-vous aux volontaires, samedi 27 septembre à 8h45 sur l’esplanade de la Maison du lac (Au rond-point à la sortie aiguebelette de l’autoroute A43).
Nous finirons cette matinée par un repas partagé.
L'affiche ci-dessus est téléchargeable en cliquant sur l'image.
Vous pouvez découvrir un aperçu des matinées nettoyage - éditions 2012 et 2013 sur : http://www.ccla.fr/dechets/pour-en-savoir-plus
Chaque année, nous sommes une cinquantaine, même sous la pluie ….Combien serons-nous cette année ? On compte sur vous!

dimanche 21 septembre 2014

CCLA... LE REPLAY.

Les questions fondamentales que le collectif a posées en répondant au courrier CCLA du 20 juillet, n'ont pas valu d'éclaircissement encore. Avant d'être à même de participer à une discussion collective, il serait pourtant essentiel de savoir quels acteurs sont conviés.
  1. Le Conseil général, propriétaire des installations d'aviron est-il prêt à une négociation ?
  2. Le Collectif SOS LAC, avec toutes ses composantes, est-il accepté pour être l'acteur de cette négociation ?
courrier du 28 août 2014
Pour l'heure, nous recevons de la CCLA une re-formulation des mêmes propositions (peut-être se demande-t'elle si nous les avions comprises ?)
Ici, nous pouvons la rassurer, elles sont très claires, comme elles l'avaient déjà été dans le courrier du mois précédent.
VOIR le courrier CCLA du 28 août 2014

courrier du 15 sept 2014
Après concertation de notre directoire et toujours en accord avec les associations partenaires, une nouvelle réponse formulée différemment est envoyée. VOIR le courrier du collectif du 15 septembre 2014.

Avec notre précision à propos des "préalables" qui nous sont réclamés.

jeudi 18 septembre 2014

LA CCLA PROPOSE...

Début août, la CCLA (enfin pas tout à fait car il s'agit d'une initiative du président et de son vice-président en charge de la gestion du lac) a adressé un courrier à 5 des associations de notre collectif :
Une proposition de conciliation avec 2 conditions strictes (les mêmes que celles posées plus tôt par le CG lors d'une réunion) :

  1. Accepter les installations du nouveau bassin d'aviron comme pérennes,
  2. S'engager à cesser tout recours contentieux (actuels et futurs).
Ensuite, il serait possible de participer à des pistes de réflexion sur l'avenir du lac, avec la CCLA.
Nous soulignons que les 2 présidents "s'engagent" à faire intégrer dans le règlement des usages du lac futur une limitation à l'utilisation des nouvelles installations pour 2 compétitions par an. 

Notre collectif mesure le pas que fait "la CCLA 2014" vers les associations. Ce n'était pas la position du Conseil Com constatée antérieurement. Cette "ouverture" est un début apprécié de nous tous.


Les 5 associations ont répondu par un courrier court au contenu commun afin de poser quelques questions essentielles préalables. 2 versions ici :
La FAPLA, AAPPMA, LPO ont aussi envoyé leur propre version.

Septembre rebondit. L'échange ne s'est pas arrêté là. A suivre bientôt...

dimanche 14 septembre 2014

SILENCE DANS LES RANGS !....RÂTÉ !

Deux banderoles ont été dérobées au rond-point de Nances il y a 10 jours.. sur terrain privé.
Nous les avons retrouvées, grâce à appel à témoins par internet, et les avons récupérées auprès des "prestidigitateurs". Nous n'avons pas porté plainte, parce nous tentons, encore une fois, l'indulgence. L'aspect agressif de cet acte restera, pourtant, longtemps présent dans nos mémoires.
Ces agissements (car des militants en ont subi d'autres précédemment) sont doublement graves  : 
  • ils résonnent comme vols sur propriétés privées,
  • ils résonnent comme atteinte à la liberté d'expression.
Certes, les messages affichés disent le mécontentement local et cela ne plaît pas à tout le monde. Probablement, il serait hautement apprécié que notre mouvement de contestation se taise.
Les promoteurs des installations d'aviron à Aiguebelette voudraient, maintenant que les constructions sont là, illégalement installées n'importe où et n'importe comment, que tout le monde applaudisse, malgré tout, "puisque c'est fait !". 

NE VOUS LAISSEZ PAS INTIMIDER ! METTEZ DES BANDEROLES !

lundi 8 septembre 2014

TRIBUNES FLOTTANTES !!! RIO LE FAIT...

Tout est donc possible, les tribunes flottantes auraient pu exister à Aiguebelette sur le bassin historique côte Est. Nous l'affirmons depuis 2 ans. Cette fois les hautes instances de l'aviron le confirment elles-mêmes.
Une interview de JC.Rolland, le président de la FISA, annonce que les Jeux d'Olympiques de RIO accueillerons bien le public sur l'eau.... Voir avant-dernière question.
rappel du projet de Rio

En plus, à Rio, il y aura vraiment beaucoup de monde !! Car les J.O. sont d'une tout autre portée que le Championnat du monde de l'aviron qui viendra au Lac d'Aiguebelette. 
Et si Rio le fait, Aiguebelette le pouvait aussi. Mais cette alternative là, n'a surtout pas été proposée, elle aurait pu être la meilleure et cela aurait supplanté le projet d'expansion. N'est-ce pas le fond de l'histoire ?

Le "bassin d'aviron traversant" coupant le lac en 2 n'est pas "Aiguebelette-compatible". Son fonctionnement est vérifié gênant, coûteux, difficile à sécuriser ; il a été réalisé pérenne à tort et a été déjeté à l'Ouest sur base d'études mal faites ou tendancieuses. Il est, de plus, la cause de dégâts environnementaux et sociétaux... qui restent à réparer.

Le "bassin d'aviron côte Est", le vrai, s'impose toujours comme seul compatible avec les autres usages. L'accueil du public y est à améliorer pour tous les publics selon nous... Facile, on a des idées !
Les petites compétitions sur un espace d'accueil permanent aménagé en dehors de la route et, pour les grandes compétitions, des pontons flottants en renfort, avec ou sans tribune....
Alors ! On discute enfin sérieusement ?

mercredi 3 septembre 2014

DANS LA TROUÉE, VOILÀ LA RENOUÉE !

RENOUÉE DU JAPON : une plante invasive combattue, parce qu'elle "mange" l'espace des autres plantes et dégrade les habitats de la faune. Le site du Conseil Général vous explique d'ailleurs pourquoi :
http://www.savoie.fr/aides-et-service-fiche/id_aide/112/profil/16/2758-infos-pratiques.htm

Constat malheureux : Le site de la nouvelle cabane d'aligneur, voit pour la première fois cette année, l'arrivée de cette plante sur ce rivage qui en était préservé jusqu'à aujourd'hui... On peut, à l'évidence, faire le lien direct avec les travaux, les remblais, les apports de terre et de gravats du début d'année 2014...
Voilà un dégât collatéral pour cette côte d'Aiguebelette-le-lac qui aurait pu et du rester sauvage.

Le long de la plateforme du parking cabane: la Renouée !
En pleine floraison, l'envahissement progressif est en cours.

"Excellence environnementale" ? Bravo !
Puisque tout est illégalement construit, que cette verrue avec enrochement dans la côte est particulièrement moche, a détruit et continue à détruire les habitats faunistiques en apportant une invasion préjudiciable, etc... la réhabilitation en zone sauvage devrait être un objectif et un devoir de réparation.