infos

Ce collectif réunit depuis 2012 les sympathisants et associations qui souhaitent la préservation, la restauration des sites impactés et le retour au lac naturel, après la compétition du championnat du monde d'aviron. Il s'est déroulé en 2015 mais le but est toujours d'actualité. La justice est saisie.

Pourquoi faire un don ?
Toutes les explications sur notre page spéciale ICI

Retenez notre adresse : www.soslac.com

vendredi 28 février 2014

DROIT DANS LE MUR !

Cliquez pour lire
Paru ce jour dans le DL la « réponse » du Comité de Savoie d'aviron à notre réunion publique du 21 février.
Quelques remarques :
  • Persister à dire que nous représentons une « minorité » est insultant pour nos 1700 adhérents individuels, et pour la population locale, indignée par ce qui est en train de se passer.
  • Nous sommes bien convaincus que la grande majorité des rameurs d’aviron souhaitent pratiquer leur sport dans une ambiance de co-existence pacifique. Malheureusement, les promoteurs de ce projet agressif, une infime « minorité», ont semé la discorde.
  • Après nous avoir ignorés, méprisés, calomniés, déconsidérés, on cherche à présent à nous placer devant le fait accompli. Ce n'est pas acceptable.
  • Nous espérons que, dans le dernier paragraphe, le Comité de Savoie ne se permet pas de remettre en cause le droit de manifestation, qui est un droit démocratique (décret-loi du 23 octobre 1935). Que doit-on comprendre quand il dit qu’il « n’acceptera pas » ?!?!!!!!

mardi 25 février 2014

LE COMPTE-RENDU DU DAUPHINÉ LIBÉRÉ

cliquez pour agrandir
Le "développement durable" mis en place par les autorités a aussi enraciné la colère au lac d'Aiguebelette...durablement.

dimanche 23 février 2014

INDIGNATION ET COLÈRE

Vendredi soir, à St Alban de Montbel, près de 300 personnes sont venues assister à notre réunion d’information.
  • Nous avons présenté les solutions de bon sens que nous préconisons depuis le début. 
  • Nous avons produit des pièces révélant ce qu’est le véritable projet caché pour l'aviron. 
  • Nous avons montré à quel saccage du lac conduisent les travaux.
L’atmosphère est rapidement devenue électrique. Les gens voient maintenant la réalité tangible du projet, ils comprennent à quel point ils ont été désinformés. 
Ceux qui ont constaté le dernier carnage à Aiguebelette-le-lac étaient outrés et exaspérés.
Et les choses ne vont pas s’arranger avec l’édification de la fameuse « cabine de chronométrage » de 700 mètres cube sur la plage de Pré-Argent.
La colère monte.
Le sport aviron tout entier va être discrédité, et pas seulement au niveau local.
Qu’espèrent les promoteurs de cette entreprise insensée ? L’imposer par la force à la population ? Susciter des affrontements ? Organiser des compétitions sous protection policière ?
Et qu’en pense la FISA ? Le WWF ?

vendredi 21 février 2014

DROIT DE RÉPONSE pour Mr AMPE Vice-président CCLA

PUBLICATION CI-APRÈS DE LA LETTRE DE Mr Francis AMPE, en réponse à notre
lettre ouverte à la CCLA, à sa demande....

Madame,
C'est un mensonge que d'affirmer dans votre "lettre ouverte aux élus" que la CCLA n'a pas voulu recevoir une délégation du collectif SOS.
Je me souviens parfaitement être intervenu personnellement en réunion de bureau de la CCLA pour faire approuver le principe de recevoir votre collectif.
La CCLA vous a proposé un rendez-vous le 10 octobre, rendez-vous que vous avez décliné.
Qu'ensuite la recherche d'une date qui convienne n'ait pas abouti est regrettable mais ne mérite pas une telle accusation.
Et je n'évoque pas ici les autres arguments contenus dans cette lettre et qui sont parfaitement inexacts.
Je trouve donc cette lettre ouverte mensongère et malhonnête. Je viendrai le dire personnellement lors de la réunion publique du vendredi 21 février prochain.
J'informe la présidente de la FAPLA et le président de l'APPMA de ma démarche. Je doute fort qu'ils puissent approuver ces accusations.
Cette initiative est d'autant plus grave que nous sommes en période électorale et que les élus en place n¹ont pas le droit de répondre par écrit.
Je demande à ce que mon courrier soir placé sur votre site internet.
Je vous prie d'agréer mes salutations distinguées

Francis Ampe
Conseiller municipal de Dullin
Vice président de la CCLA

Copie:
Catherine Bernardy, Présidente de la FAPLA
Dominique Somveille, Président de l'APPMA
PS: je ferai une communication à ce sujet au conseil de la CCLA ainsi qu'à l'AG de la FAPLA
--------------------------------------------------------------------------------------
Le collectif confirme.  6 mois ont passé et la pétition est toujours en attente de rendez-vous.
Pour info plus complète concernant les échanges : Courrier de SOS LAC le 10/09 pour demande de RDV(voir). 
La CCLA répond par e-­mail le lundi 7/10 pour une date le jeudi 10/10. Le délai trop court pour réunir une délégation, nous répondons le 8/10 proposant le 28 ou 30/10. B.Veuillet décline la proposition le jour même en écrivant que nous aurions une proposition de date pour Novembre. Nous confirmons par retour de mail le 8/10 que nous attendons une proposition de date. Pas de réponse. Nous avons relancé le 25/10....Pas de réponseVoir les échanges mails.

mercredi 19 février 2014

MERCI CONSEIL GÉNÉRAL ! Pour 2 arbitres 2 fois par an.

L'enquête publique d'avril dernier avait présenté le projet de la manière suivante :
"Un aménagement de la berge, au droit de la zone de départ, est prévu pour accueillir la cabane de l’aligneur. Son accès doit être fait depuis la route départementale, avec un cheminement piéton reliant un emplacement pour le stationnement en bordure de RD avec la dite cabane.".

Dégâts réalisés pour l'aviron sur l'environnement, pourtant protégé par les lois et les règlements en vigueur. 
AU SECOURS WWF !! 
Partenaire de la FISA pour "l'excellence environnementale".

Nous avons tenté plusieurs référés sur l'urgence à suspendre. Le juge a rejeté encore ce lundi notre recours, puisque les travaux sont déjà en cours. 
Le procès au "fond" aura lieu plus tard, hélas !

samedi 15 février 2014

LETTRE AUX ÉLUS DE LA CCLA

Les flyers ont bien atterris dans vos boîtes à lettres ?
cliquez pour lire

Alors sachez que ce sont les bénévoles qui ont distribué. Tous concernés par la lutte pour un avenir différent de celui qui s'installe sur le lac d'Aiguebelette, ils ont choisi de bouger au service de cette cause...Si vous êtes informés, c'est grâce à eux !!!

Au dos du tract, nous avons publié une lettre ouverte à la CCLA (Communauté de Communes du Lac d'Aiguebelette). Lisez-la ici aussi.

vendredi 14 février 2014

LUNDI, AUDIENCE DE RÉFÉRÉ À GRENOBLE

Dernière minute, une audience pour un ultime référé posé contre la déclaration préalable de la cabane d'aligneur d'Aiguebelette-le-lac, vient d'être annoncée suite à notre dernier recours d'urgence.
L'abattage des arbres, non déclaré, et bien sûr interdit, sans déclaration spécifique, a peut-être interpelé le juge qui avait pourtant rejeté la requête en référé précédente jugeant qu'il n'y avait pas urgence.

Ce point d'illégalité supplémentaire que nous venons d'ajouter  montre aujourd'hui que nous avions raison de demander l'urgence à bloquer le processus ! 
Car avec le rejet du référé prononcé le 10 décembre, c'est sans entrave que le Conseil Général s'en donne à coeur joie et pourtant sans autorisation d'abattage, abrité par la non-opposition à déclaration préalable de construction de la mairie, bien contestable.

Audience publique au Tribunal Administratif de Grenoble à 15H. 
2 place de Verdun. 
Vous pouvez venir si cela vous intéresse.

dimanche 9 février 2014

LA CÔTE RAVAGÉE à AIGUEBELETTE-LE-LAC

Comment dire ? C'est mal vu de dire "mensonge" et c'est extrêmement mal vu de dire "tromperie",  mais on ne trouve pas d'autres mots pour désigner ce qui se passe encore une fois dans ce projet d'aménagement pour l'aviron....

Aiguebelette-le-lac : demande d'autorisation de construction de la cabane d'aligneur. Le CG déclare :
Extrait de la déclaration préalable du 9 sept 2013
Voir l'album de la Côte à Aiguebelette-le-lac
On lit : "...quelques jeunes arbustes."  








Ces arbres étaient protégés par la loi Montagne, Natura 2000, un PLU strict, le site inscrit au Patrimoine...
Nul ne savait qu'ils devaient être abattus. Aucune déclaration claire, ni à l'enquête publique, ni dans la demande d'aménagement. Un petit chemin piétonnier au milieu des arbres était supposé...

Cacher la véritable intention, mettre devant le fait accompli...Comment cela se nomme-t'il déjà ?


Quand on pense que ces gens là osent dire que le collectif pratique la désinformation !

vendredi 7 février 2014

ALERTE ORANGE !

SOS LAC a besoin de ses volontaires pour distribuer des flyers en boîtes à lettres à partir de la semaine prochaine.
Communes CCLA et + si possible.

Merci de vous signaler sur notre mail collaigue@gmail.com pour contacts et organisation, au plus tôt...

Un quartier, quelques lieux-dits et c'est TOP !

L'avenir, c'est ce qu'on en fait. Alors, on fait !

jeudi 6 février 2014

Oh ! UNE GRANGE !


Tour en vue... Novalaise dotée d'un équipement dit "indispensable".
Inutile 360 jours par an, non accessible au public, sans besoin avéré même pour l'aviron qui possède déjà des installations.... Un luxe, un caprice de 700 000 euros, payé par nos impôts.

Rappel : les constructions de ce type et les affouillements qui ont eu lieu sur la plage de Pré-argent sont interdits par la loi montagne.
Mais au lac d'Aiguebelette le Conseil général décide...et dispose.

samedi 1 février 2014

REMPLACER UN CHEVAL BORGNE PAR UN AVEUGLE !

Du nouveau bassin...

Cliquez pour agrandir
Le ponton intermédiaire parqué au ras des joncs.

La nature n'a qu'à se tenir à distance !!!

N'y aurait-il pas la possibilité sur un budget de 2,5 millions, de poser des piquets de protection ici aussi ?


Cliquez pour agrandir

Le bassin laisse trop peu de place en rive Est pour les autres usages.
Il n'est vraiment pas possible que ce parcours soit définitif.





Décidément, la place de l'aviron à Aiguebelette ne peut pas être sur ce tracé.
Il n'a que des inconvénients et même pour l'aviron avec sa prise au vent plus handicapante que le vrai bassin.